Sommaire

  • Zoom sur le cerisier
  • Étape 1 : Choisissez la bonne période pour tailler votre cerisier
  • Étape 2 : Taillez votre cerisier
Tailler un cerisier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le cerisier est un fruitier à noyau. Il tolère mal la taille, qui provoque des écoulements de gomme sur la plaie mais aussi sur le tronc. Heureusement, il fructifie sans intervention tout le long de ses branches qui s'arquent au bout de 3-4 ans, et ce pendant plusieurs années. L'arcure naturelle induite par l'allongement des branches et le poids des cerises accentue la production de boutons à fleurs. Cependant, on note un essoufflement de la récolte sur les branches âgées qui ont perdu de leur vigueur. Une taille douce de rajeunissement est alors préconisée au moment de la récolte afin que la cicatrisation soit rapide.

Voici comment tailler un cerisier.

Zoom sur le cerisier

La croissance végétative du cerisier débute en fin de floraison et se prolonge jusqu'à la mi-juin, parfois même jusqu'en septembre sur les sujets de 1 ou 2 ans. Les boutons se forment en majorité sur les bouquets de mai, ces rameaux très courts qui produisent des cerises entre 3 et 10 années d'affilée. Le bourgeon terminal entouré des boutons assure le prolongement et la pérennité de ce rameau à entre-nœuds très courts. Il est cependant susceptible de donner une pousse longue après un raccourcissement du rameau qui le porte. Les bouquets de mai se forment sur le bois de 2 ans, d'abord à son extrémité puis vers la base de la branche au fil des ans. La quantité et les performances (nombre et de boutons et de fleurs dans chaque bouton) des bouquets de mai diminuent si l'arbre ou la branche manquent de nutriments, d'ensoleillement ou subissent une attaque bactérienne.

Les rameaux longs se développent à l'extrémité de la branche, formant comme une patte d'oie. Leur longueur témoigne de la vigueur de la branche et de l'âge de l'arbre. Des rameaux très courts peuvent les remplacer sur des sujets adultes ou affaiblis. L'année suivante, ces rameaux longs portent aussi chez l'arbre adulte des boutons (1 à 8 selon la variété de cerisier). Ces derniers éclosent généralement 1 à 2 jours avant ceux qui sont portés par les bouquets de mai. Ils assurent le gros de la production sur les jeunes cerisiers, avant que les bouquets de mai deviennent plus performants. La partie basale de ces rameaux longs ne porte pas de bourgeon végétatif si bien qu'une taille trop courte amène au dessèchement du rameau ! Laissez au moins 8 nœuds (ou bourgeons).

1. Choisissez la bonne période pour tailler votre cerisier

Choisissez la période de taille en fonction de votre objectif.

  • Vous souhaitez redonner de la vigueur à l'arbre en limitant ses points de croissance : effectuez la taille de branches fortes au milieu de l'hiver (mi janvier-février) mais sans trop, au risque d'entraîner une chute de fruits importante et des écoulements de gomme. Ôtez en priorité le bois mort ou atteint par le chancre et les branches qui frottent. Appliquez un mastic cicatrisant sur les grosses plaies de taille en vue de limiter les écoulements et les risques d'attaques parasitaires. Faites un apport d'engrais azoté et paillez le sol avec un mélange de compost et de fumier bien décomposé sur 15 cm d'épaisseur à l'aplomb de la couronne pour encourager la reprise.
  • Vous souhaitez donner moins de vigueur aux pousses de l'année suivante et générer moins de gourmands : intervenez en milieu d'été ou lors de la récolte des cerises pour ôter de la surface foliaire. Une taille estivale favorise une cicatrisation rapide, limite la gommose et les attaques bactériennes. La fin d'été-automne n'exerce plus d'action affaiblissante.

2. Taillez votre cerisier

Les cerisiers sont parmi les arbres fruitiers les plus vigoureux dans nos régions. Vous pouvez les mener sous forme :

  • de gobelet avec un tronc de 30 à 100 cm pour faciliter la cueillette ;
  • de demi-tige ou de tige sur un tronc de 1,30 à 1,80 m pour pouvoir circuler en dessous (la fructification peut nécessiter 6 à 7 ans sur une tige ou demi-tige) ;
  • ou de quenouille (fuseau) sur porte-greffe de faible vigueur.

Chez le cerisier, le greffon de la variété est souvent greffé en tête à l'extrémité du tronc du porte-greffe.

La taille a pour effet de réduire le développement global d'un arbre, même si la vigueur du porte-greffe est déterminante. Évitez de couper des rameaux de plus de 3 cm de diamètre et de supprimer plus de 30 % du feuillage. Exécutez des tailles en biais avec un sécateur ou un coupe-branche, désinfectés entre chaque arbre.

Matériel nécessaire pour tailler un cerisier

Imprimer
Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Coupe-branches

Coupe-branches

Environ 30 € (disponible en location)

Engrais

Engrais

6 € le sac de 20 kg

Mastic à cicatriser

Mastic à cicatriser

Environ 12 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide
Élagage