Réaliser la taille d'un groseillier

Sommaire

  • Zoom sur le groseillier
  • Étape 1 : Faites la taille de formation du groseillier
  • Étape 2 : Faites une taille de fructification du groseillier
  • Étape 3 : Réalisez une taille de rajeunissement du groseillier
  • Cas particulier du groseillier à maquereau

Le groseillier est un arbuste buissonnant de 1,20 à 1,60 m de haut sur 1 m de diamètre. Il porte des grappes de petites baies rouges, blanches ou rosées en été, essentiellement sur du bois de 2 et 3 ans.

Il est important de le tailler régulièrement pour lui assurer une bonne production de fruits. Il existe ainsi 3 types de taille :

  • la taille de formation qui suit la plantation d'un sujet de 1 ou 2 ans ;
  • la taille de fructification ;
  • la taille de rajeunissement.

Cette fiche vous explique comment tailler un groseillier.

Zoom sur le groseillier

Caractéristiques générales du groseillier

Le groseillier s'apparente au cassissier qui, de façon générale, se montre un peu plus vigoureux.

Il est basitone, il émet donc facilement de nouvelles pousses depuis sa base qui assurent le renouvellement des branches.

Les boutons du groseillier paraissent sur les bois âgés de 1, 2, 3, voire 4 ans, sous forme :

  • de bouquets de mai (rameaux très courts couverts de boutons) ;
  • de brindilles courtes ;
  • et de lambourdes (rameaux de 3 à 5 cm, issus d'un dard, terminés par un bouton floral et capables de porter des boutons pendant 3 à 4 années de suite).

Comme un groseillier prend rapidement de l'ampleur, il est conseillé de respecter une distance de plantation de 1,20 m (1,80 m pour le cassissier) et de 2,50 m entre les rangs si vous formez un carré.

La floraison du groseillier

Le groseillier doit subir une période froide (proche de 0 °C) pendant quelques centaines d'heures pour fleurir normalement en avril. Dans le cas contraire, ses boutons peuvent avorter, ses fruits couler, et sa durée de floraison s'allonger. C'est par exemple le cas lors des hivers trop doux en basse vallée de Loire.

La floraison dure 8 jours en moyenne.

La fructification du groseillier

La fructification du groseillier à grappes et à maquereau a lieu en juillet tandis que celle du groseillier-raisin se déroule dans la première moitié du mois d'août (en Île-de-France). Cela varie selon la région.

Les groseilliers ne sont pas sensibles à l'alternance « une année bonne et l'autre non ».

Ils sont généralement autofertiles mais la fécondation est cependant meilleure lorsque les variétés sont mélangées.

1. Faites la taille de formation du groseillier

La taille de formation permet de donner une forme au groseillier, qui est généralement en touffe.

Les plants proposés à la vente en automne ou en hiver ont 1 ou 2 ans : les plants de 1 an présentent 1 ou 2 branches, ceux de 2 ans en ont 3 ou 4.

  • À la fin de l'hiver de l'année de plantation d'un sujet de 1 an : rabattez les 2 pousses en laissant 2 ou 3 bourgeons, le dernier étant tourné vers l'extérieur.
  • À la fin du 2e hiver, laissez 4 ou 5 bourgeons sur chaque pousse.
  • À la fin du 3e hiver, conservez 7 ou 8 bourgeons sur chaque pousse afin d'obtenir un plant bien étoffé.

 

2. Faites une taille de fructification du groseillier

La taille de fructification est indispensable pour améliorer le rendement en fruits. Pour cela, en fin d'hiver :

  • Conservez uniquement 12 à 15 branches principales qui ne se croisent pas et n'obstruent pas trop le centre de l'arbuste. Coupez le reste au ras du sol ou des rameaux principaux.
  • Rabattez ces tiges des 2/3 de leur longueur en laissant le dernier bourgeon tourné vers l'extérieur de la touffe.
  • En juin, pincez les ramifications qui sont proches du prolongement à 3 ou 4 feuilles pour calmer leur croissance.

3. Réalisez une taille de rajeunissement du groseillier

Il s'agit ici de renouveler les branches fruitières pour faire repartir leur production.

  • Au 6e hiver, supprimez 1/4 des vieilles branches à leur base pour favoriser les rejets de la base.
  • Poursuivez ce renouvellement des tiges les hivers qui suivent. La production demeure soutenue jusqu'aux 15 ans de l'arbuste.
  • N'oubliez pas de nourrir le sol en étalant du compost en surface à l’automne et en griffant légèrement la terre.

Cas particulier du groseillier à maquereau

Le groseillier à maquereau émet des branches grêles, arquées et très épineuses ne dépassant pas 60 cm en tous sens. Il porte des fruits isolés ou par groupe de 2 à 3, velus, de la taille d'une petite mirabelle, de couleur jaune à blanc verdâtre, sur des rameaux mixtes.

  • Contentez-vous, au bout de 5 ou 6 ans, d'éclaircir le centre de la touffe en ne laissant que 12 à 15 tiges. Réalisez l'opération fin août, après la récolte.
  • Éliminez à la base les tiges ayant fructifié plus de 3 ans.

Matériel nécessaire pour tailler un groseillier

Imprimer
Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide
Élagage