Sommaire

Pincer et rabattre les vivaces

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pincer et rabattre les vivaces sont deux opérations qui semblent souvent mystérieuses au jardinier débutant. Quelle différence entre pincer et rabattre ? Quand et pourquoi rabattre ?

Cette fiche pratique vous explique pourquoi et comment pincer et rabattre vos vivaces.

1. Pincez les vivaces

Pincer, c'est supprimer l'extrémité d'un jeune rameau :

  • Procédez simplement à la main, par une coupe entre les ongles du pouce et l'index, qui forment alors comme une pince.
  • Si la tige n'est pas assez tendre, rien ne vous empêche de « pincer » vos vivaces à l'aide d'un sécateur.

Le pincement s'utilise afin de stopper le développement en hauteur des rameaux principaux et de favoriser la pousse de rameaux latéraux, pour permettre un port plus compact, ainsi que des floraisons plus abondantes.

Quelles vivaces pincer ?

  • Ce sont principalement les vivaces hautes qu'il est nécessaire de pincer : la suppression de leurs pousses terminales favorise l'obtention de touffes bien denses et plus fleuries.
  • Pincez en particulier : aconit, anthémis, aster, coréopsis, fuchsia, gaura, hélenium, tournesol, héliopsis, phlox, penstemon, rudbeckia, solidago, sedum Spectabile, verbena bonariensis…

Quand et comment pincer les vivaces ?

  • Pincez les vivaces hautes au printemps, dès que la plante atteint environ 30 cm.
  • Supprimez alors un tiers de la hauteur de la tige.

2. Rabattez les vivaces

Rabattre est synonyme de tailler : c'est couper la partie aérienne d'un végétal au sécateur, dans le but de provoquer une nouvelle pousse ou de nettoyer la place dans un massif pour l'hiver.

On peut rabattre une vivace :

  • modérément, à 20 ou 30 cm du sol, ou encore d'un tiers ou de la moitié de sa longueur ;
  • ou sévèrement, très près du sol (on dit encore « rabattre très court »).

Quelles vivaces rabattre ?

On rabat les vivaces pour deux raisons bien différentes :

  • leur permettre de refleurir ;
  • ou faire place nette avant l'hiver et éviter l'apparition de maladies sur le feuillage mort.

Toutes les vivaces ne sont pas susceptibles de refleurir et n'ont alors pas besoin d'être rabattues pour cette raison. Par contre, toutes les vivaces demandent à être rabattues pour faire place nette à la fin de leur cycle de végétation.

Rabattez les vivaces pour leur permettre de refleurir

  • Lorsque leur floraison commence à s'étioler (fin juin ou en juillet), rabattez les vivaces qui sont susceptibles de refleurir une seconde fois dans la saison :
  • Après avoir rabattu vos vivaces, apportez-leur éventuellement une poignée de compost (facultatif) pour encourager le refleurissement.
  • Dans tous les cas, arrosez-les copieusement.

Rabattez les vivaces pour faire place nette

  • Rabattez en début d'été les vivaces de printemps définitivement défleuries : campanule, aubriète, corbeille d'argent, alysse…
  • Rabattez en octobre les vivaces à floraison estivale. Toutefois, ne rabattez pas en automne les vivaces qui présentent un intérêt hivernal (graminées). Rabattez-les seulement fin février, pour faire place au développement de la végétation nouvelle.
  • Lorsque vous rabattez des vivaces en fin de saison pour faire place nette, rabattez-les sévèrement, à quelques centimètres du sol. Au besoin, plantez à côté un petit piquet pour les signaler et vous éviter au printemps prochain un coup de binette malencontreux.

Matériel nécessaire pour pincer et rabattre les vivaces

Imprimer
Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Élagage

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide
8 Plantes intérieures

Aussi dans la rubrique :

Plantes intérieures

Sommaire