Taille d’accompagnement pour un arbre

Sommaire

Taille d’accompagnement pour un arbre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La taille d'accompagnement concerne avant tout les arbres d'ornement conduits en forme semi-libre qui fait appel aux principes de la taille douce. 

Elle s'applique aux arbres matures ayant atteint leur stade maximal de développement. En effet, lorsque l'arbre entre dans une phase de déclin progressif, il convient de l'accompagner par des tailles légères pour limiter les bois morts apparaissant surtout en périphérie de houppier.

A contrario, la mort inéluctable de grosses charpentières (grosses branches) nécessite, dans les lieux fréquentés, d'appliquer une taille plus sévère à moins de délimiter une zone de sécurité autour du sujet.

S'il est temps pour vous d'effectuer la taille d'accompagnement d'un arbre, cette fiche vous indique toutes les étapes à réaliser afin de réussir la manipulation.

Lire l'article Ooreka

Zoom sur la taille d'accompagnement

La taille d'accompagnement a pour objectif de ne pas affaiblir l'arbre par des coupes lourdes et de lui permettre de reconstituer une couronne saine, sans danger pour les usagers.

Cependant, l'arbre dont le volume du houppier diminue peut correspondre à 2 cas de figure :

  • L'arbre est en phase de sénescence, la longueur des pousses annuelles diminue inexorablement. Dans ce cas, aucune taille ne peut remédier à son dessèchement complet. En revanche, et pour des raisons de sécurité, il est possible d'accompagner l'arbre en intervenant sur le bois mort (cette taille est parfois contestée). L'idéal est de délimiter une zone de sécurité pour assister sans danger au vieillissement naturel d'un sujet vénérable sans accélérer sa fin de vie. Des sujets de cette valeur sont devenus très rares aujourd'hui.
  • L'arbre est en état de stress. La cime sèche mais de nombreux rejets vigoureux verticaux naissent sur la face supérieure des branches, près du tronc, voire au niveau de la souche. Il s'agit du phénomène de descente de cime. La taille d'accompagnement est alors parfaitement pertinente car elle permet de renforcer la vigueur des repousses qui vont être capables de reconstituer une couronne saine. Cependant, il convient d'examiner l'état de pourrissement du tronc pour décider de l'opportunité de cette opération souvent coûteuse. En effet, elle fait intervenir un élagueur sur nacelle ou un grimpeur élagueur. Un recépage de l'arbre est parfois préférable.

1. Devancez la chute des branches mortes

Plus l'arbre est âgé ou stressé, moins ses branches sont alimentées. Par conséquent, la croissance des branches situées en périphérie du houppier diminue et cela aboutit à leur dessèchement. Pour éviter cette situation :

  • Coupez les extrémités des branches qui ont tendance à s'incurver vers le sol et évitez de toucher aux repousses épitones. Ces repousses verticales tendent à remplacer les bois sénescents ou secs. Il est essentiel de conserver ces pousses vigoureuses afin d'assurer le renouvellement du houppier.
  • Coupez juste au-dessus d’une ramification (sans chicot, de manière à rendre la coupe invisible) ou au niveau du point d'insertion de la branche.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Conservez les gourmands intacts

Lorsqu'un arbre est en situation de stress, les zones périphériques du houppier meurent. L'arbre réagit en développant ce que l'on appelle des gourmands.

Les gourmands sont des rameaux épicormiques qui poussent à la verticale, proche du tronc ou de la souche, et qui sont reconnaissables à leur jeune écorce. Ils ont un effet salvateur pour l'arbre car ils reconstituent le feuillage nécessaire à sa santé.

Bien qu'esthétiquement ils dénaturent la silhouette de l'arbre, veillez malgré tout à conserver ces gourmands. D'autant plus qu'avec le temps ils reformeront une ramure conforme au modèle architectural de l'arbre.

3. Allégez les branches cariées

Les grosses branches moisies, creuses ou présentant de nombreux petits trous génèrent un risque de cassure dont il faut tenir compte si l'endroit où se situe l'arbre est fréquenté.

Ces branches peuvent parfaitement porter un feuillage vert et sain en leur bout tant que les vaisseaux conducteurs situés juste sous l'écorce ne sont pas affectés. Les symptômes de moisissement ne sont pas non plus toujours visibles.

Un des préceptes de la taille douce étant de ne couper que des branches de faible diamètre (inférieur à 10 cm, voire 5 cm selon l'essence), la décision d'ôter une grosse branche demande réflexion. L'intervention d'un expert arboricole ou d'un grimpeur élagueur peut alors se révéler utile pour mesurer concrètement la résistance du bois au moyen de différentes techniques (tomographie acoustique, résistographie, test de traction, etc.). Ses conclusions constitueront une aide à la décision qui peut être :

  • soit de couper avec les conséquences que cela aura sur la cicatrisation de la plaie ;
  • soit de laisser les choses en l'état.

Si vous optez pour la première solution, coupez la branche à l'aide d'une tronçonneuse ou d'une scie :

  • soit à son départ en suivant la ride et le col de la branche ;
  • soit au niveau d'un tire-sève dont le diamètre atteint le tiers du diamètre de la branche porteuse.

4. Supprimez les rameaux malades ou arrachés

Afin de limiter les infestations, éliminez les rameaux chancrés ou abritant des larves de capricornes ou des cossus gâte-bois qui se nourrissent du bois :

  • Réalisez des coupes nettes en suivant les règles pour la coupe d'une branche.
  • Dans le cas où le diamètre de la branche dépasse 10 cm, référez-vous à l'étape 3.
  • Coupez proprement les branches à moitié arrachées par le vent, cela permet une bonne cicatrisation et évite toute chute.

Matériel nécessaire pour la taille d'accompagnement pour un arbre

Imprimer
Scie d'élagage

Scie d'élagage

À partir de 20 € pour un outil de qualité

Tronçonneuse

Tronçonneuse

À partir de 70 € (disponible en location à partir de 15 €/jour)

Élagage

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Arbres d’ornement

Sommaire