Sommaire

  • Étape 1 : Avant de commencer la taille d’une haie
  • Étape 2 : Faites les tailles de formation les 3 premières années
  • Étape 3 : Périodicité et périodes de taille
  • Étape 4 : Techniques de taille
Tailler une haie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Contrairement à la haie libre, qui ne demande que des tailles légères de temps à autre, la haie taillée – ou haie stricte mono-espèce – exige un programme de taille rigoureux afin de former puis de conserver son aspect de mur végétal dru.

Cette fiche pratique vous explique quand et comment tailler une haie stricte, en successivement deux types de taille selon la période de croissance de la haie :

  • une taille de formation au départ ;
  • puis des tailles d’entretien régulières.

Destinée à former un mur végétal dru, une haie stricte mono-espèce se compose :

  • soit de conifères (thuyas, cyprès de Leyland, faux cyprès de Lawson, ifs…) ;
  • soit de feuillus, souvent à feuillage persistant (laurier, fusain, laurier-tin, photinia…), ou parfois à feuillage marcescent, qui devient roux en hiver mais demeure sur l’arbre (charme).

Les haies mono-espèce de ce type demandent à être taillées régulièrement sur 3 faces (dessus et côtés), ce qui leur confère l’aspect d’un mur végétal dense et régulier, formant un véritable écran en limite de votre propriété ou à l’intérieur de votre jardin, pour en cloisonner différentes parties.

1. Avant de commencer la taille d’une haie

Quels outils choisir ?

Pour tailler vos haies, vous avez le choix entre utiliser une cisaille ou un taille-haie motorisé.

  • La cisaille peut suffire :
    • pour une jeune haie encore basse ;
    • pour une longueur de haie modérée.
  • Dès que la surface de haie à tailler (longueur et hauteur) est importante, le taille-haie motorisé fait gagner un temps considérable et nécessite moins d'effort. Choisissez :
    • Un taille-haie électrique, léger et relativement silencieux, si votre haie ne mesure pas plus de 30 à 40 m de long (longueur du fil électrique) et si vous disposez d’une prise électrique à proximité.
    • Un taille-haie thermique, plus lourd et plus bruyant, mais quasi-indispensable pour les très grandes haies.

Consignes de sécurité

Tailler une haie nécessite l'emploi d'outil potentiellement dangereux, à plus forte raison si vous utilisez un taille-haie électrique ou thermique. Respectez scrupuleusement les consignes de sécurité suivantes :

  • Avant d'entreprendre la taille, vérifiez qu'aucun obstacle dangereux, susceptible de vous déséquilibrer, ne traîne au pied de la haie.
  • Portez des gants épais et des lunettes de protection.
  • Si vous devez travailler en hauteur, utilisez un échafaudage, plus stable et plus sûr qu'une échelle.

2. Faites les tailles de formation les 3 premières années

La taille de formation d'une haie s'entreprend au printemps suivant la plantation et se poursuit pendant les 3 premières années de croissance de la haie.

Loin de ralentir la croissance, cette taille de formation a pour but d’obtenir :

  • une croissance à la fois rapide et harmonieuse ;
  • une haie dense, bien fournie depuis sa base.

Taille de formation des haies de feuillus

  • Entreprenez la première taille de formation des haies de feuillus au printemps suivant leur plantation, une fois que tout risque de gelée est écarté.
  • N'hésitez pas à effectuer une taille drastique qui permettra aux arbustes de se ramifier et à votre haie de s'étoffer depuis sa base :
    • lors de la première taille, rabattez les arbustes à 20 cm du sol ;
    • les 2 années suivantes, supprimez 30 % de la pousse de l'année.

Taille de formation des haies de conifères

  • Comme pour les feuillus, entreprenez la première taille de formation des haies de conifères au printemps suivant leur plantation, une fois que tout risque de gelée est écarté.
  • En hauteur, supprimez chaque année 50 % de la pousse de l'année, sans toutefois toucher à la flèche principale de l'arbuste.
  • Égalisez les côtés en coupant les rameaux latéraux qui dépassent : dès que possible, vous pouvez commencer à donner un peu de « fruit » à la haie, en lui donnant une forme légèrement plus large à la base qu'au sommet (voir ci-dessous).

3. Périodicité et périodes de taille

Après la période des tailles de formation, des tailles d’entretien régulières seront indispensables pour ralentir la croissance en hauteur de votre haie et lui conserver un aspect net et soigné.

Une haie stricte demande à être taillée au minimum 2 fois par an :

  • Au printemps, lorsque tout risque de gelée est écarté (avril-mai).
  • En fin d'été/début d'automne : septembre-octobre pour les feuillus, fin août-début septembre pour les conifères.

Selon la rapidité de croissance des arbres qui composent votre haie, ou encore si vous tenez à avoir une haie absolument impeccable, vous pouvez intervenir plus souvent, avec par exemple une taille intermédiaire en juillet.

4. Techniques de taille

Commencez par tailler les côtés de la haie et terminez par le sommet.

  • Taille des côtés de la haie :
    • Taillez toujours la haie de bas en haut.
    • Si vous utilisez un taille-haie motorisé, opérez par un mouvement de balayage en avançant le long de la haie et en gardant la lame parallèle à la haie.
    • Donnez à la haie un certain « fruit », comme à un mur légèrement plus large à sa base que vers le haut : d'une part ceci permet à la partie basse de la haie de recevoir suffisamment de lumière, d'autre part le sommet de la haie aura vite tendance à s'étoffer davantage que le bas.
    • Placez-vous régulièrement perpendiculairement à la haie pour observer l'alignement du tronçon déjà taillé et le rectifier au besoin.
  • Taille du sommet de la haie :
    • En taille d'entretien, on supprime habituellement environ 30 cm de hauteur de haie, mais tout dépend de la taille déjà atteinte par votre haie et de celle que vous voulez lui conserver.
    • Taillez le sommet selon une ligne horizontale droite : à chaque bout de la haie, plantez des piquets et reliez-les par un fil de fer parfaitement horizontal (vérifiez avec un niveau à bulle), placé à la hauteur de la coupe à effectuer. Coupez ensuite tout ce qui dépasse le fil de fer.
    • Si vous taillez à la cisaille, positionnez les lames pratiquement à l'horizontale.
    • Si vous utilisez un taille-haie motorisé, opérez un mouvement de fauchage.

Matériel nécessaire pour tailler une haie

Imprimer
Cisaille à haie

Cisaille à haie

À partir de 15 €

Échafaudage

Échafaudage

À partir de 150 € (disponible en location)

Fil de fer

Fil de fer

10 € pour 30 m

Gants de jardinage

Gants de jardinage

3 € environ

Lunettes de protection

Lunettes de protection

6 € environ

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Piquets en bois

Piquets en bois

À partir de 1 € l'unité

Rallonge électrique

Rallonge électrique

Environ 5 € les 5 m

Taille-haie

Taille-haie

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide
Élagage

Aussi dans la rubrique :

Arbres d’ornement

Sommaire

Pour commencer

Taille des arbres d’ornement

Taille des feuillus

Taille des feuillus

Techniques de taille des arbres d'ornement feuillus

Technique d'élagage Taille douce des arbres Taille des formes architecturées Taille sévère