Sommaire

  • Taille sévère : touche la structure de l'arbre
  • Règles de base de la taille sévère : volume, inclinaison, etc.
  • Comment remédier à une taille sévère ?

La taille des arbres doit être effectuée régulièrement selon la période de taille. On distingue de principaux types de taille des arbres :

Taille sévère : touche la structure de l'arbre

Platanes ayant été soumis à une taille sévère

La taille sévère ou drastique est une taille mutilante qui a de graves conséquences sur la santé de l'arbre :

  • Elle entraîne très souvent des pourritures du bois central (duramen) destiné à soutenir les branches ou le tronc d'où une fragilisation de la structure et des problèmes de cicatrisation de l'arbre.
  • Elle affaiblit l'arbre qui devient plus vulnérable à d'autres attaques parasitaires.
  • Elle crée des embolies dans les « tuyaux » qui permettent la circulation des sèves d'où une baisse de l'alimentation de la plante.
  • Elle perturbe la circulation des hormones de croissance d'où des repousses anarchiques difficiles à contrôler.
  • Elle touche sévèrement à la structure de l'arbre contrairement à la taille douce ou architecturée.

La taille sévère d'arbres adultes est donc à éviter. Toutefois, elle peut être requise suite aux obligations liées à la réglementation d'élagage pour la sécurité des personnes et des biens.

Règles de base de la taille sévère : volume, inclinaison, etc.

Pourriture d'une plaie importante sur chêne

L'élagage et la taille sévère ne doivent pas condamner un arbre, que ce soit à court, à moyen ou à long terme. Une taille sévère doit, dans la mesure du possible, se limiter à supprimer les branches dangereuses cariées. Pour que l'arbre survive à une taille sévère, il faut donc appliquer quelques règles de base.

Taille sévère et volume de l'arbre : pas plus de 30 % de sa couronne

Il ne faut jamais réduire en une seule fois un arbre de plus de 30 % du volume de sa couronne :

  • Ôter trop de feuillage réduit l'alimentation de l'arbre en sucres et l'affaiblit.
  • L'arbre doit conserver un rapport harmonieux entre ses racines nutritives et son feuillage assurant la photosynthèse.

Éviter la taille sévère des grosses branches

Il faut éviter d'avoir à couper des branches d'un diamètre trop important :

  • L'arbre n'aurait pas les moyens de cicatriser une plaie d'un grand diamètre.
  • La plaie non recouverte d'une écorce cicatricielle serait la porte ouverte aux maladies, moisissures et champignons.

Toujours couper en biais lors d'une taille sévère

Lors de la réduction d'une branche, il faut tenter de couper celle-ci juste après le départ d'une branche plus petite, appelée tire-sève. Cette branche continue à stimuler la circulation de sève en vue de la formation d'un bourrelet cicatriciel :

  • Laissez un tire-sève d'un diamètre au moins égal au tiers de celui de la branche supprimée et coupez en biais.
  • La coupe en biais permet une irrigation en sève de tous les tissus et une meilleure évacuation des eaux de pluie.
Shémas de la coupe en biais.

Respecter le col et la ride de la branche

Il faut toujours respecter l'angle de coupe par rapport au tronc ou à la branche porteuse. Pour cela, il est nécessaire de bien repérer le col et la ride qui différencient la branche par rapport aux gourmands et rejets :

  • le col est une superposition et donc un renflement sur le dessous de la branche, pas toujours visible selon l'essence ;
  • la ride se repère par des plissements sur le dessus de la branche.

Ces éléments permettent au bûcheron ou à l'élagueur-grimpeur une coupe correcte :

  • Coupé trop loin, un chicot (bois non alimenté) non irrigué par la sève va constituer une porte d'entrée à la pourriture et ne pourra être recouvert par le bourrelet cicatriciel.
  • Coupé trop court, la plaie ne pourra être cicatrisée et restera un point d'entrée pour les moisissures, maladies et champignons.

Taille sévère : un matériel adapté

Lors d'un élagage, la sécurité est primordiale. Il est souvent plus raisonnable de faire appel à une entreprise d'élagage munie d'un matériel d'élagage adapté :

  • Lorsque l'arbre est jeune, la taille s'effectue depuis le sol, puis à l'aide d'un escabeau ou d'outils à longs manches.
  • Lorsque l'arbre atteint des dimensions importantes, la nacelle ne permet pas d'entrer dans le houppier aussi le travail d'un grimpeur-élagueur est souvent nécessaire.
  • Effectuez toujours des coupes nettes avec des outils bien aiguisés (sécateur de force à lame et contre-lame, tronçonneuse, échenilloir, petit sécateur, serpe) et si possible désinfectés à l'alcool ou à l'eau de javel.
  • L'utilisation des griffes ou des cordes de rétention qui blessent l'écorce ou créent des frottements sur les arbres sont à éviter sauf en cas d'abattage.

Comment remédier à une taille sévère ?

Le terme habituellement appliqué à ce type de taille est la taille de restructuration. Elle a pour objectif de redonner à l'arbre une forme structurée facile à gérer par un entretien courant. Comme on l'a vu dans les conséquences d'une taille sévère, les rejets poussent de façon anarchique, alourdissent les branches mutilées, susceptibles alors de pourrir après quelques années. Si rien n'est fait, les risques de casse de branches sont importants. Il est primordial de sélectionner les rejets et de s'assurer de la solidité des branches porteuses.

Pour exemple, si l'arbre est mutilé, il est possible de le restructurer en privilégiant une taille en forme architecturée telle que la taille en rideau. Pour cela, l'année qui suit la taille sévère :

  • sélectionnez 1 ou 2 rejets par coupe ;
  • supprimez les chicots : recoupez les branches juste au-dessus d'un rejet.

Les années qui suivent :

  • raccourcissez les rejets pour les faire ramifier jusqu'à atteindre le volume souhaité ;
  • suivez ensuite la technique de l'entretien d'un rideau.

Élagage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur la taille et la coupe
  • Des conseils sur l'équipement et la réglementation
Télécharger mon guide
Élagage

Aussi dans la rubrique :

Arbres d’ornement

Sommaire

Pour commencer

Taille des arbres d’ornement

Taille des feuillus

Taille des feuillus

Techniques de taille des arbres d'ornement feuillus

Taille douce des arbres Technique d'élagage Taille des formes architecturées Taille sévère